Catégorie : Découvertes

A la rencontre des cultures au Musée d'Ethonographie de Genève

Si vous me suivez sur Instagram, vous n’êtes pas sans ignorer que j’ai fait un tour en Suisse il y a quelques temps de cela. C’était pour le boulot, mais comme d’habitude j’essaie de tirer

Mes 7 vies de blogueuse

Je n’ai jamais pris le temps de vous en parler. Mais, comme vous le savez, j’écris depuis que je suis en âge de construire des phrases. J’ai d’ailleurs écrit un recueil de poèmes (que je

Le jour où j'ai fait du Bogolan

Saviez-vous que vous pouvez apprendre à faire du Bogolan à Dakar? Non?
Alors, venez découvrir comment!!!

La tête dans les sacs

S’émerveiller devant le talent et l’imagination du peuple de Dieu; si je devais résumer cet article, il s’agirait de ça! Les réseaux sociaux, si je devais leur trouver un avantage, c’est qu’ils vous permettent de

L'Afrique en photo sur IG

Afrique mon Afrique. Un continent caricaturé dont l’image est bien souvent terni et décrit comme la terre sainte de la misère. Dieu merci, ses jeunes enfants que nous sommes ont décidé chacun à sa manière

Mystère et boule de gomme

J’ai une révélation à vous faire. Très peu le savent, mais mis à part la déco ethnique, j’ai une passion pour les symboles. je trouve qu’ils dégagent quelque chose de fort et mystique; sans y

Chiner au Sénégal

Raclement de gorge. Non pas que je sois mal à l’aise avec le sujet mais je suis sure que beaucoup de vous n’en vont pas croire leurs yeux. Oui, aujourd’hui on parle de FRIPE; mieux

La bibliothèque de mon père

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été entourée de livres.  A la maison, mon père accumule les ouvrages de tout genre. Des livres partout et une véritable passion pour la lecture. Je réalise

Des mots…

C’est la deuxième fois que je participe à une activité de la créatrice de la marque Niango, la très discrète Rachel.La première fois c’était lors d’un défilé de mode qui mettait en honneur les quatre

I

I'm only human

Un « Samedi soir sur la terre »,  un bon ami m’envoie ce son…. J’écoute, je réécoute et je n’arrive pas à me le sortir de la tête.